Auction 2018

Ancient Coins, World Coins and Medals including the Savoy House masterpieces ...

Part 1: Fr, 16.11.2018, from 02:00 PM CET
Part 2: Sa, 17.11.2018, from 10:00 AM CET
The auction is closed.

Description

Colombia, République
Médaille en or offerte en 1904 par la République de Colombie à Lucien Napoléon Bonaparte Wyse, AU 53.93 g.
Sur la tranche deux poinçons : OR et poinçon de l'éditeur Janvier-Duval.
Avers : LA REPUBLICA DE COLOMBIA AL DISTINGUIDO FRANCES * LUCIEN NAPOLEON BONAPARTE WYSE
Revers : Dans les pages d'un livre DECRETO N°629 13 DE JULIO 1904
Ex Vente Vinchon N°449.
Conservation : NGC MS62. Rarissime
Depuis la guerre avec l'Espagne et l'acquisition des Philippines, l'opinion publique aux Etats Unis se rendait bien compte de l'importance qu'aurait pour l'Amérique l'ouverture du canal interocéanique. Le président Roosevelt manoeuvra alors pour faire voter la loi proposée par M. Spooner l'autorisant à traiter avec le gouvernement Colombien et la Cie Française pour l'achèvement du canal par les soins et sous le contrôle des E.U. Il fallait céder aux U.S.A. la concession obtenue en 1878 par Lucien Napoléon Bonaparte Wyse de percer l'isthme américain. Une convention fut signée le 22/1/1903 entre May secrétaire d'état et Herron chargé des affaires colombiennes à des conditions déplorables pour la Colombie et les épargnants français. Convention sujette à l'approbation du Congrès de Bogota ET de la majorité des actionnaires français. La vive opposition de ces derniers poussa le commandant Bonaparte Wyse, concessionnaire primitif du canal à adresser le 25 juin 1903 une lettre ouverte aux principaux journaux américains, dans laquelle il demande à Roosevelt de " réparer par des offres plus larges les stipulations un peu mesquines de la loi Spooner afin de rendre moins inacceptables pour la Colombie et l'Europe les conditions d'achèvement du canal. Roosevelt répliqua en soulevant secrètement une rébellion contre la Province de Panama et le 8 novembre un représentant du nouvel état (La République de Panama) établie par la rébellion fut accrédité à Washington. Lucien Napoléon Bonaparte Wyse envoya alors le 12 novembre une lettre d'indignation au Petit Journal, lettre qui lui valut la reconnaissance de la Colombie. La suite est connue. Les procès intentés en France par la Colombie et Bonaparte Wyse furent perdus et les Etats Unis réussirent à atteindre leur objectif grâce à ce que l'on considère encore aujourd'hui comme une véritable piraterie internationale.

Question about this lot?

Bidding

Price realized 14'000 EUR
Starting price 10'000 EUR
The auction is closed.
Feedback / Support